Ligne Verte : Suite à la restitution du 20 mai 2021

Le jeudi 20 mai 2021, le Pôle d’Intelligence Logistique a réuni sous un format hybride (présentiel + visioconférence) plus de 60 entreprises et institutions pour présenter les premiers éléments de diagnostic de la Ligne verte. Cet échange a permis d’identifier des enjeux prégnants et les premiers axes de travail de la démarche.

Une démarche collaborative d’accompagnement du changement.

La Ligne verte est une démarche collaborative réunissant l’ensemble des acteurs de l’écosystème logistique : entreprises importatrices, transporteurs, gestionnaires d’infrastructures, transitaires, collectivités territoriales…

Elle vise à comprendre les contraintes propres à chaque acteur, les chaînes de décisions et déterminants de l’achat de transport, à identifier les principaux freins au changement, et à créer les conditions du changement par un travail collectif sur les enjeux identifiés.

La Ligne verte entend travailler aussi bien sur le choix du mode de transport utilisé lors du post-acheminement des containers, que sur le choix des énergies utilisées par ceux-ci, dans un double objectif d’optimisation logistique et de réduction de l’impact environnemental (CO2 et polluants atmosphériques).

Le post-acheminement du container maritime fait intervenir un grand nombre d’acteurs, et est caractérisée par une longue chaîne de sous-traitance qu’il nous fallait identifier. Chacun de ces acteurs dispose d’informations et de leviers décisionnels ayant vocation à être intégrés dans la démarche Ligne verte et qui ont fait l’objet d’une étude de contexte.

Éléments de diagnostic et enseignements

Menée entre décembre 2020 et mars 2021 en collaboration avec le cabinet d’étude INTERFACE Transport, cette étude de contexte qualitative et quantitative visant à établir un diagnostic initial en estimant d’une part le nombre de containers concernés ainsi les parts modales des modes massifiés, et d’autre part à clarifier les chaînes décisionnelles et déterminants de l’achat de transport.

Elle nous permet d’estimer à 240 200 le nombre de containers équivalent vingt pieds (EVP), importés en Auvergne- Rhône-Alpes, dont 162 800 en région lyonnaise (Rhône-Ain-Isère-Loire). De plus, 94 000 containers ont transité en train et 36 500 en barge fluviale, entre le Grand Port Maritime de Marseille et les chantiers de transport combinés lyonnais (Port Edouard Herriot, Naviland Cargo Venissieux).

Il reste toutefois impossible à ce stade d’en déduire des parts modales pour 3 raisons principales liée au périmètre que nous vous invitons à découvrir dans le support de présentation joint ci-dessous.

Riche d’enseignements cette étude a aussi permis d’établir que la complexité de la chaîne d’achat implique de bien connaître les différentes organisations et politiques d’achat de de transport, que plus de la moitié des répondants ne maîtrisent pas localement.

De plus, l’offre multimodale est largement méconnue par les entreprises importatrices qui ne les utilisent pas, et leur image apparaît dégradée alors que les modes massifiés jouissent d’une grande complémentarité. C’est en ce sens que le premier enjeu identifié comme prioritaire par les participants à la démarche Ligne verte est « l’accompagnement des chargeurs au changement ».A

Pour en savoir plus, vous pouvez télécharger :

Prochaines étapes : les ateliers métiers

Cet échange du 20 mai 2021 a permis d’identifier des enjeux prégnants et les premiers axes de travail de la démarche.

Au cours des prochaines semaines, la Ligne verte déploie des ateliers de travail collectif, des partages d’expériences et des visites de sites pour outiller les acteurs désireux de s’engager dans la démarche et lever certains freins au changement en visant notamment à :

  1. Accompagner les entreprises importatrices au changement
  2. Améliorer la maîtrise du transport
  3. Fluidifier les ruptures de charge
  4. Approfondir la connaissance des données
  5. Favoriser les rencontres intersectorielles

Plus de 140 personnes sont déjà engagées dans la démarche. Pour les rejoindre, contactez-nous.