Qualité de vie au travail: un levier pour permettre la résilience post COVID

En juin 2019, le Pôle d’Intelligence Logistique organisait avec ses adhérents avec la matinale « recrutement, fidélisation, attractivité : on a tout essayé », mobilisant près de 80 personnes.

Il ressortait notamment des échanges que les difficultés de recrutement que rencontre la filière de manière structurelle trouvent une partie de leur réponse dans une meilleure prise en compte des attentes des salariés et demandeurs d’emploi. Dans une enquête menée auprès de 500 collaborateurs de la filière, ce sont des critères comme la reconnaissance ou le climat dans l’équipe qui sont cités comme aussi importants que la rémunération pour se sentir bien dans son emploi.

C’est donc un changement de paradigme de l’organisation et du management dont il s’agit, avec pour objectif final le développement de la performance globale des équipes et des entreprises. Les sujets abordés sont nombreux et transverses, de l’intégration des collaborateurs à l’établissement des plannings, en passant par les irritants techniques. L’un des enjeux qui revient régulièrement est l’accompagnement des chefs d’équipe, qui ont un rôle pivot dans nombre de ces sujets.

Le groupe projet QVT du Pôle d’Intelligence Logistique, composé d’une dizaine d’entreprises moteurs sur le sujet, a poursuivi ses travaux vers la mise en route d’une démarche d’accompagnement plus structurée. Le Pôle d’Intelligence Logistique a obtenu un soutien financier de la part du Ministère du Travail (DIRECCTE) au titre de l’amélioration de la qualité de l’emploi, permettant de déployer largement la démarche auprès des entreprises, et de mobiliser des consultants experts pour accompagner la démarche.

Ainsi, le Pôle d’Intelligence Logistique propose aux entreprises adhérentes une action collective comprenant plusieurs modalités :

  • Des ateliers collectifs permettant de partager les situations vécues dans les entreprises, associant différents corps de métiers (direction, RH, QSE, chefs d’équipe). En utilisant les outils du co-développement, les participants soumettent leurs problématiques à leurs homologues et dénouent les difficultés rencontrées. Parmi les sujets traités, citons les modalités de remontées d’informations et de traitement des irritants, ou encore les outils de la reconnaissance non financière.
  • Des accompagnements intra-entreprises pour travailler plus précisément une problématique spécifique, avec l’intervention d’un expert pour faciliter et accélérer la démarche.
  • Des temps de capitalisation ouverts à tous pour partager sur les apprentissages et les bonnes pratiques.

La crise COVID a bien évidemment bouleversé le déroulement de cette démarche, mais elle en a renforcé la pertinence. La 4e session d’ateliers collectifs a pu se tenir en visioconférence en juin dernier, permettant aux participants de débriefer la période, de partager les difficultés liées aux nouvelles pratiques de prévention sanitaires, et de réfléchir à la nouvelle organisation du travail associant prévention du risque de contamination, maintien de la productivité, et bien-être au travail.

Le sujet soumis en co-développement lors de cette séance concernait la cohésion d’équipe : comment renouer la communication dans les équipes après la rupture imposée par le chômage partiel ? Comment aborder la campagne d’entretiens annuels avec la contrainte du port de masque ? Les échanges ont permis de dessiner des pistes d’aménagement pour retrouver de la souplesse et de nourrir le relationnel avec les équipes : dédoublement des briefs, installation dans des salles plus grandes permettant le respect des distances, organisation de temps plus conviviaux…

Quelles que soient les situations particulières vécues dans chaque entreprise, les participants apprécient de pouvoir partager leurs difficultés, se rassurer sur leurs pratiques, benchmarker avec leurs homologues et s’inspirer de nouvelles idées.

La crise COVID oblige chaque organisation à se repenser en profondeur, et à réinventer des modalités organisationnelles et managériales, dans un contexte très incertain et toujours anxiogène. La démarche Performance RH-QVT en logistique permet de soutenir les entreprises de la filière dans cette période exigeante.

Retrouvez les comptes rendus des ateliers sur e-piles (réservé aux adhérents)

Pour en savoir plus, contactez-nous.