A lire dans l’Essor: tout roule pour le Pil’es

 

L’Essor de l’Isère revient sur l’Assemblée Générale du Pôle d’Intelligence Logistique qui s’est tenue le 29 juin dernier:

Le Pôle d’Intelligence Logistique nord-isérois a tenu son assemblée générale le 29 juin dernier. « Une belle année » ponctuée de plusieurs actions qui ont rencontré le succès escompté.

Les chiffres positifs parlent d’eux-mêmes. Le nombre d’adhérents continue sa progression avec une croissance nette de 10 nouvelles entrées depuis 2016.

« L’association affiche une belle dynamique avec ses 137 membres. Elle est devenue un acteur incontournable dans la filière de la logistique et en région Auvergne Rhône-Alpes, souligne Cécile Michaux, déléguée générale. Notre budget global atteint 360 000 € soit une augmentation de 40 000 € par rapport à 2016. » Ce budget est principalement constitué des ressources de cotisations et de sponsoring (156 000 €) ainsi que de subventions projets accordées par la CCI et la Capi (75 000 €). Grâce à ses ressources propres, le Pil’es se félicite de disposer d’un budget de fonctionnement indépendant des subventions.

Des actions porteuses

Et si l’association gagne en visibilité c’est grâce aux nombreuses actions et événements qu’elle porte à l’instar de la Biennale de la logistique. Destiné à mettre en lumière les métiers de la logistique, luttant ainsi contre les idées reçues, cet événement renforce également l’attractivité du secteur et du territoire. En mars dernier, la Biennale a rassemblé 1 400 participants sur trois jours. Le plan d’action GPECT (Gestion prévisionnelle territoriale des emplois et des compétences) va dans ce sens. Plusieurs de ses actions commencent à se concrétiser parmi lesquelles une formation spécifique de chef d’équipe lancée en septembre prochain ou encore la réalisation d’un passeport de compétence qui facilitera la mobilité inter-entreprises.

Il est également question de sécurité des installations des adhérents avec la signature en janvier dernier d’une convention de coopération et de sureté entre le Pil’es, la préfecture, les élus locaux et la gendarmerie. En octobre, à l’initiative de la Capi, une démarche de sensibilisation à l’utilisation du gaz naturel véhicule (GNV) et au fret ferroviaire sera engagée. Le Pil’es mettra également en place un groupe de travail pour la mutualisation du service : tri, ramassage et valorisation des déchets. Autre événement qui mobilise l’association : son 10e anniversaire fêté le 28 septembre au Médian à Saint-Quentin-Fallavier. Au programme : rétrospective et témoignages, tables rondes animés par des experts, remises de trophées aux entreprises innovantes.

Retrouvez l’article sur le site de l’Essor ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *